06 03 37 75 23 bonjour@anne-et-paper.fr
Lorsque j’interviens en formation rédaction web auprès d’étudiants en école de commerce ou bien auprès de chefs d’entreprise, nous passons deux jours à plancher sur le sujet : on s’exerce à rédiger des contenus pertinents, on travaille sur la mise en forme des pages, on pense à insérer des liens hypertextes et des mots clés, on recherche des photos pertinentes, on identifie le meilleur appel à l’action…

Sauf que…

Malgré ce travail rigoureux (chaque détail compte), un seul ingrédient peut tout faire capoter : c’est le titre.

Le titre c’est le nerf de la guerre en rédaction.

Le titre, c’est l’hameçon qui va accrocher notre lecteur.

Le titre, c’est l’ingrédient star de notre recette qui va lui donner envie de goûter au plat.

Si l’internaute n’est pas séduit par le titre, il repart sans prendre la peine de lire une seule ligne du contenu.

Le titre : une version « ultra condensée » de votre texte

Le titre est un résumé ultra condensé de votre contenu. Il doit exprimer parfaitement le texte qui va suivre. C’est par le titre que l’internaute décide de lire le contenu. Il doit à la fois capter l’attention du lecteur et répondre à ses attentes, à son besoin, se présenter comme une réponse à son problème.

 

Voici 4 techniques pour vous aider à rédiger plus facilement vos titres de pages de pages web ou articles de blog :

 

  1- La technique du « one message »

Posez-vous la question :

  • quelle est l’information principale que je souhaite délivrer ?
  • Si mon lecteur ne devait retenir qu’une chose de mon article, ça serait quoi ?

Écrivez noir sur blanc cette information en une phrase, sans vous prendre la tête avec le style.

Si vous êtes vous-même au clair avec l’information essentielle que vous souhaitez délivrer, vous devriez trouver un titre sans difficulté.

 

 2- La technique « 5W »

Empruntée aux journalistes, la règle des 5 W consiste à se poser quelques questions simples avant de commencer à rédiger :

  • Who ? : qui est concerné par l’information ?
  • What ? : qu’est-ce qui se passe ?
  • When ? quand cela se passe-t-il ?
  • Where ? où cela se passe-t-il ?
  • Why ? pourquoi ?

En répondant à ces 5 questions et en notant vos réponses, vous allez dégager votre message essentiel. Il ne vous reste plus qu’à sélectionner 2 ou 3 réponses pour que votre titre ne soit pas trop long.

 

3- La technique « besoin-promesse-intérêt »

Si vous avez des difficultés à formuler votre titre, essayez de le rédiger en vous concentrant sur l’une des trois pistes suivantes :

  • faire une promesse à votre lecteur
  • répondre à un besoin de vos clients
  • susciter l’intérêt de vos prospects

Cette technique est intéressante, car elle vous aide à la fois sur le fond et la forme de votre message.

Si les deux premières formules relèvent plutôt du titre informatif, la troisième formule donne un titre purement incitatif.

 

– Exemple de titre informatif : « Disque d’or pour maître GIMS »
Ici l’information est divulguée immédiatement.

– Exemple de titre incitatif : « Une voix en or »
Ici le titre reste mystérieux pour attiser la curiosité
(A éviter si vous avez un objectif de référencement important).

L’idéal, c’est de concilier les deux  : un titre à la fois informatif – car concret et précis- et en même temps incitatif pour accrocher le lecteur (en utilisant des verbes d’action ou en posant une question par exemple).

 

4 – La technique « mot-clé »

Une technique de rédaction web efficace pour le référencement consiste à identifier une requête sur laquelle se positionner. Comme vous le savez, la requête, c’est cette l’expression que tape l’internaute sur Google pour effectuer une recherche.

Essayez d’imaginer ou d’identifier cette requête et placez les mots qu’elle contient dans votre titre.

Vous souhaitez vous former en rédaction de contenus web pour votre site internet ou votre blog ?

Contactez-moi !